Stockage du carbone dans les sols pour atténuer les changements climatiques à l'agenda des ministres européens de l'agriculture

EU2019FIMinistère de l'agriculture et des forêts 19.9.2019 13.35
Dépêche

Lors de la réunion informelle, qui aura lieu du 22 au 24 septembre à Helsinki, les ministres européens de l'agriculture discuteront de l'intérêt climatique du stockage du carbone dans les sols. Ils auront également l'occasion de visiter une exploitation agricole finlandaise ainsi que de découvrir un site de gestion forestière.

La réunion sera présidée par M. Jari Leppä, ministre de l'agriculture et des forêts.

Le stockage du carbone dans les sols constitue une mesure essentielle en faveur du climat

La Finlande considère le stockage du carbone dans les sols agricoles comme l'un des premiers moyens de réduire les émissions de carbone issues de l'agriculture. Grâce à des méthodes de culture appropriées et de bonnes solutions d'aménagement du territoire, les terres arables, déjà captrices de carbone atmosphérique, peuvent le devenir encore davantage et ainsi constituer des stocks de carbone très importants.

D'une manière générale, les stocks de carbone dans les terres agricoles européennes ont diminué au cours des dernières décennies. Lors de la réunion informelle d'Helsinki, les ministres européens de l'agriculture examineront les meilleurs moyens de promouvoir le stockage du carbone par l'agriculture dans le cadre de la politique agricole commune d'après 2020.

Les discussions entre les ministres de l'agriculture feront avancer les négociations concernant les objectifs climatiques de l'UE à long terme. De nombreux États membres sont disposés à poursuivre l'objectif d'atteindre la neutralité carbone, c'est-à-dire l'équilibre entre les émissions et les puits de carbone, avant 2050. Durant sa présidence, la Finlande cherchera à dégager un accord sur les objectifs climatiques de l'UE.

Ministre Leppä présente les thèmes de la réunion

Jari Leppä